834 407 710 RCS Caen 

Réserver par téléphone:

+33 (0)6 78 80 50 78​

À Propos

Situé en plein cœur d’Arromanches, sur le secteur de Gold Beach, à  seulement 100 mètres du port Winston Churchill, notre établissement est dédié aux hommes et femmes de plus de 10 nationalités qui ont contribué au succès aérien du Jour J.

Chambre d'Hôte Normandie Plage débarquement Arromanches Dday Aviators

DDAY AVIATORS Le Manoir: C'est le Grand Jour....

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 et le jour J, plus de 12 000 avions alliés  (3440 bombardiers lourds et 940 bombardiers moyens, 4 190 chasseurs et chasseurs bombardiers, 1360 avions de transport, 870 planeurs, 1070 patrouilleurs maritimes, 520 avions de reconnaissance) de l’US Air force (8eme et 9eme Armée) et de la Royal Air Force (Bomber Command, Costal Command, Air Defense of Great Britain, 2nd Tactical Air Force) ont participé au débarquement en Normandie. 

Lieutenant Jacques Joubert des Ouches

Né en 1920, Jacques Joubert des Ouches s’engage volontairement en février 1940 comme élève pilote dans l’Armée française. Le 17 juin, il embarque à destination de l’Angleterre et rejoint quelques semaines plus tard les Forces Aériennes Françaises Libres (FAFL) comme pilote de chasse. Fin août 1940 il participe à l’Opération « Menace », la tentative échouée de débarquement à Dakkar. De retour en Angleterre, il reprend son entrainement et obtient en février 1942 son brevet de pilote de la Royal Air Force. En mai 1942, au sein du Squadron 242, il participe à l’opération Jubelee sur Dieppe. Promu Lieutenant en septembre 1943, il est mis au repos 2 mois plus tard et rejoint sa famille en Algérie. Ne pas combattre lui parait inadmissible. Il repart en Angleterre et réussi à se faire intégrer comme chef de patrouille au sein du Groupe de chasse Berry, intégré en février 1944 dans la Royal Air Force comme Squadron 345 basé, à Ayr en Ecosse.

A l’aube du jour le plus long, à 24 ans, avec 220 heures de vol de guerre et 174 missions, il écrit à l’intention de ses parents :

« C’est le Grand Jour, pensez à nous. Je vous remercie pour l’éducation que vous m’avez donnée. Après la Victoire ne nous oubliez pas »

 

Le 6 juin 1944, à 10 heures du matin, il effectue sa deuxième sortie de la journée aux commandes de son Spitfire Mk V (W3843). A 11 h au large d’Utah Beach, il signale par radio des problèmes moteur et qu’il va sauter en parachute. Son coéquipier le voit s'ejecter puis le perd de vue.  Son corps de ne sera jamais retrouvé.

Que vous séjourniez pour une nuit ou plusieurs jours, notre localisation centrale est idéale pour vous immerger dans l’histoire de la Bataille de Normandie et découvrir les sites des plages du débarquement.

Bienvenue au DDAY AVIATORS Le Manoir!